Petit-déjeuner d’entreprises

Le petit-déjeuner d'entreprises sur le financement à l'innovation a réuni une vingtaine de participants à l'Hôtel des communes le 13 juin dernier.

Evènement

Publié le vendredi 16 juin 2017

Qui a dit qu’il fallait être une grosse entreprise, employer des salariés ultra-diplômés, pour innover ? Au petit-déjeuner d’entreprises, une vingtaine de chefs d’entreprise se sont retrouvés pour avoir une réponse à cette question : « Comment financer l’innovation ? »

C’est M. Gérard THOUAND, Délégué Régional Adjoint à la Recherche à la DRRT des Pays de la Loire qui a commencé en présentant le Crédit impôt recherche (CIR),

Les entreprises qui engagent des dépenses de recherche fondamentale et de développement expérimental peuvent bénéficier du CIR en les déduisant de leur impôt sous certaines conditions.

Ce n’est pas une subvention, il faut engager des dépenses !

Guide du crédit Impôt recherche

 

Puis Mme Sophie PICOT et M. François-Xavier ROCHE  ont continué avec le crédit impôt innovation (CII), des dispositifs existent pour soutenir les efforts d’investissement des PME. Plaquette de synthèse CII

 

Guillaume Zanlorenzi (photo), PDG d’Ouest constructions frigorifiques à Chantonnay, qui a activé un de ces leviers de financement, le CII, a témoigné :

« J’ai racheté l’entreprise il y a dix ans et j’ai tout de suite voulu l’orienter vers l’innovation. Notre chiffre d’affaires a doublé en dix ans, dont 50 % est lié à l’utilisation de brevets. Sans ça, nous n’existerions plus sur le marché », détaille-t-il. Au sein de l’entreprise, chaque nouveau projet est pensé et conçu de « manière transversale » (entre le bureau d’études, les commerciaux, les tôliers, etc.), une manière de « valoriser » les salariés. Autre avantage de l’innovation : « Les bons jeunes qu’on a, on les garde grâce à cela. Ça les fidélise. »